Stade national: Anderlecht refroidi par une demande de loyer à 11 millions

Les négociations sont serrées entre le RSCA et le futur propriétaire du stade national.

On connaît la raison du froid qui s’est installé entre le consortium Ghelamco-BAM – promoteur désigné comme « partenaire privilégié » pour la construction du stade national de football de Bruxelles – et le club d’Anderlecht. Selon nos informations, le point d’achoppement du jour, qui paraît (sans doute provisoirement) insurmontable, est le montant du loyer annuel espéré par Ghelamco qui, pour rappel, deviendrait le propriétaire du stade, dont les Mauves seraient le locataire attitré. Ghelamco souhaiterait obtenir un loyer annuel de 11 millions d’euros de la part du RSCA, ce qui semblerait tout à fait démesuré pour son conseil d’administration. A titre de comparaison, une équipe comme les Girondins de Bordeaux paie 3,8 millions d’euros par an pour occuper le nouveau stade de la ville.

Les négociations sont, semble-t-il, difficiles, au point que la Ville a accordé aux partenaires un délai supplémentaire pour boucler un accord, eux qui devaient avoir conclu officiellement pour le 12 mai.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *