PRISE D’OTAGES AU HEYSEL !

Date : 12 février 2017
De : Le Comité de Quartier Verregat-Heysel et Comité Parking C

Monsieur Courtois,

En fermant le Parking C, vous n’allez pas seulement mettre la Commune de Grimbergen et Wemmel sous pression, mais bien tous les habitants du Nord de Bruxelles.  Vous avez annoncé dans la presse votre volonté de fermer le Parking C :
« Bon, (on ne fermerait) pas pour Batibouw, quand même, parce que là, on est à dix jours de Batibouw.  Mais on pourrait l’imaginer au mois de mars. » l’Echo du 11 février 2017

Nous ne pouvons que partager la vision du Bourgmestre de Wemmel, M. Van Steenkiste, lorsqu’il déclare à la VRT que ce n’est pas une façon correcte d’agir (« Dit is geen echt manier van doen » VRT Journaal du samedi 11 février 2017.  En effet, cette menace – il n’y a pas d’autre terme pour définir votre déclaration – est inadmissible car si elle est mise à exécution, elle mettra sous une pression insupportable non seulement les habitants de Grimbergen et Wemmel (que vous visez particulièrement en représailles de la position récente de leurs Conseils Communaux face à votre projet) mais surtout les habitants de votre Commune.

En effet, malgré l’utilisation du parking C, les activités habituelles sur le plateau du Heysel (salons, matchs, concerts, etc.) engendrent déjà aujourd’hui une saturation complète du réseau routier dans les quartiers bruxellois jouxtant Bruxelles Expo.  Si les 10 000 places du parking C étaient rendues inaccessibles, vous allez reporter autant de voitures supplémentaires dans les dits-quartiers !!!

Accessoirement, si la qualité de vie de vos concitoyens ne vous préoccupe pas, vous ne semblez pas percevoir que la mise à exécution de votre menace portera un préjudice important aux activités commerciales de Bruxelles Expo.

En d’autres termes, pour répliquer à une décision prise démocratiquement par la Commune de Grimbergen, vous prenez en otages les habitants de votre propre commune, faisant de nous, une nouvelle fois, les victimes de votre projet décidemment très controversé.

Créer le désordre public n’est pas ce que nous attendons d’un élu communal, fut-il Premier Echevin, Echevin de l’Etat civil, de la Démographie, des Sports, des Cultes, de la Famille et des Seniors de la Capitale de l’Europe.

Le Comité de Quartier Verregat-Heysel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *