Et la tranquilité des habitants? et la réunion promise?

Monsieur l’Echevin,

Tout d’abord nous voudrions vous remercier pour votre réponse au mail que nous vous avons adressé le 16 mai 2017; la capacité à dialoguer étant généralement la source de la résolution des problèmes . Cependant l’expérience nous a appris la nécessité de traiter avec ténacité les problèmes auxquels notre quartier est confronté.
Voilà pourquoi nous prenons la liberté de vous écrire à nouveau.

Vous êtes certainement bien conscient que si, en effet, l’Union Saint Gilloise devait demander l’ouverture du parking C, il est tout aussi évident que les autorités de la Ville auraient dû anticiper le problème et se montrer dès lors proactives, leur but premier, hormis l’organisation d’évènement, étant de veiller au bien-ētre de ses citoyens.

A ce propos, nous ne comprenons toujours pas pourquoi la société Ghelamco n’a pas encore remis en état le parking C suite aux fouilles archéologiques depuis maintenant longtemps terminées. En effet, mēme si l’on pense à ouvrir le parking C pour les évènements que nous vous avons énumérés dans notre précédent mail, celui-ci se voit amputer, sans plus aucune raison, d’une surface très importante qui nous laisse présager le pire en matière de parking « sauvage » pour notre quartier.

Nous nous permettons également de réitérer notre demande d’une réunion avec les responsables de la Police, telle que vous nous l’aviez suggérée, pour que nous puissions, de commun accord, élaborer une stratégie permettant de protéger efficacement notre quartier.

Nous vous remercions par avance de l’attention que vous porterez à ce mail, et vous prions de croire, Monsieur l’Echevin, en l’expression de nos sentiments distingués.

Comité de quartier Verregat

18/5/17: Monsieur l’Echevin Close nous répond

L’Echevin Close regrette le chaos causé par la fermeture du PkC.  Il nous apprend que le PkC n’est ouvert que sur demande des clubs de football et que l’Union Saint-Gilloise n’a introduit aucune demande pour ce match.
Vu la popularité de l’adversaire (Standard de Liège), les parkings à l’avant du stade Roi Baudouin n’ont pas suffit à contenir l’affluence des véhicules (bus de supporters, voitures, etc).  M. Close ne doute pas que M. le Bourgmestre, Yvan Mayeur, également destinataire de notre email, prendra les mesures qui s’imposent… à l’avenir!

M. Close finit sur une note qui se veut rassurante: « il est prévu que le parking C soit toujours ouvert pour les grands événements (concerts,…) ».  Sur ce point, la Ville de Bruxelles est en contact avec Ghelamco (NDLR: les archéologues sauvages des parkings abandonnés) afin « qu’il en soit bel et bien ainsi ».

Notre réponse n’a pas tardé…

14/4/17: Union – Standard? Parking C… fermé! (sic)

Les riverains bruxellois du Parking C écrivent à l’Echevin Philippe Close et profitent de l’occasion pour lui rappeler sa promesse d’organiser une réunion avec la Police concernant la sécurité dans le Quartier du Verregat.
*******************************

Monsieur l’Echevin,

Le 14 avril 2017 a eu lieu un match de football opposant au Stade Roi Baudouin les équipes de l’Union Saint Gilloise et du Standard de Liège. Ce match était , selon la DH et le Soir, considéré à haut risque et impliquait le déplacement de nombreux supporters.
Vous comprendrez donc aisément notre colère quand nous nous sommes rendus compte que le parking C était fermé ce qui expliquait l’anarchie totale qui a régné dans tous les quartiers aux alentours durant toute la soirée ; pas une seule place de parking disponible pour les riverains, parking plus que sauvage de la part des supporters (sur les terre-pleins, les trottoirs et autre, non respect des sens interdits…) et surtout une présence policière TOTALEMENT invisible, aucun PV n’ayant été dressé dans notre quartier notre connaissance.

La question qui se pose à nous est la suivante:
Pourquoi, au mépris de l’intérêt des citoyens de la Ville, le parking C a-t-il été fermé et pourquoi la présence policière lors de ce type de manifestations se fait elle de plus en plus absente?

En ce qui concerne le parking C, au vu du programme festif des prochaines semaines, nous sommes extrêmement inquiets. En effet, suite aux fouilles archéologiques entamées à la demande du promoteur immobilier Ghelamco, une partie importante du parking C est inutilisable (et même dangereuse).
Les fouilles sont terminées depuis plusieurs semaines, et pourtant, personne ne semble s’inquiéter de la remise « en l’état  » du parking.

La Ville de Bruxelles et ses citoyens sont les premières victimes de cet état de fait INACCEPTABLE .

Rappelons ici les prochaines échéances en matière de besoin PRESSANT de parking :
– 05/06/2017 Belgique – Tchèquie
– 21/06/2017 Coldplay
– 22/06/2017 Coldplay
– 01/08/2017 U2

Pour ce qui est du problème des forces de l’ordre et leur absence quasi systématique lors de ce type de manifestations, ainsi que par conséquent de l’absence de sanctions à l’encontre des incivilités dont notre quartier pâtit à chacune de ces occasions, nous voudrions vous rappeler par la présente votre promesse d’organiser une réunion « sécurité » avec la Police et la Ville. Ceci devient urgent, le manque chronique de moyens policiers mis en œuvre doit être réglé avant que des incidents graves ne finissent par se produire.

Nous espérons que ce courrier retiendra toute votre attention, et vous prions de croire, Monsieur l’Echevin, en l’expression de notre parfaite considération

COMITÉ DE QUARTIER VERREGAT

Vendredi 14 avril: La prise d’otages a bien eu lieu!

Et ce n’était pas un poisson émergeant avec 13 jours de retard, mais bien une très mauvaise « blague » pour les riverains du Parking C.
Nous l’avons constaté ce vendredi 14 avril passé: la soirée du match de football Union Saint-Gilloise / Standard de Liège, match à haut risque selon Le Soir, a tourné à un tsunami de parking sauvage (attention, certains automobilistes échaudés et/ou alcoolisés – voire les deux, mordaient!).
Impossible de trouver UNE place de parking, libre et comble de « malchance » (ou malveillance?), le parking C était fermé!!
Des voitures en quantité incroyable, étaient garées en contresens, certaines même sur des terre-pleins, enfin bref, tout est permis les jours de match n’est-ce-pas? Et PAS UN policier à l’horizon! Pas une seule voiture verbalisée alors qu’elles sont garées en contresens dans une rue en sens unique!
La rue du Verregat et ses environs proches, et malheureusement moins proches, étaient paralysés. Pourquoi le Parking C était-il fermé? Pourquoi la Police n’est-elle pas intervenue pour verbaliser et faire enlever les voitures en infraction?

Encore une occasion loupée de faire facilement et légalement rentrer de l’argent dans les caisses de la Ville: en punissant les incivilités. Et d’argent, la Ville en a et en aura bien besoin pour honorer ses obligations contractuelles envers GHELAMCO, le promoteur qui n’a retenu d’Indiana Jones que le fouet et le chapeau (qu’il tente de faire porter par d’autres) et en a oublié la brosse à dents, pourtant indispensable pour mener de vraies fouilles archéologiques!
Nous y reviendrons…

Le goût du foot, les coûts du foot, le coup du fou!

Par manque de temps, un peu de pub pour l’excellente et pertinente analyse fouillée du coût réel des stades dans le monde.  Et pourquoi construire un stade sans en prévoir toutes les utilisations possibles est une erreur commise par tant de pays avant le nôtre, qu’il est tout simplement incompréhensible que 2 fans de foot aux yeux plus gros que le ventre (et à peine plus petit que leurs egos respectifs), par ailleurs Ministre Régional et Echevin des Sports l’aient commise.
Et pourtant…
« Rentabiliser un stade de foot, le casse-tête mondial » par M. Selim Derkaoui et mis en ligne sur le site du quotidien belge bien connu Le Soir le 22/02/17 dernier explique pourquoi les stades de foot « plombent » les budgets des villes pour des années, des années et des années.
Nous espérons trouver le temps d’en publier quelques extraits prochainement.  Bonne lecture!

Lien

Ci-dessous un lien vers un article très instructif qui explique ce que signifie exactement la disparition de la piste d’athlétisme du Stade Roi Baudouin sur le site Morne Plaine: https://morne-plaine.com/2017/01/25/stade-national-lathletisme-sacrifie

PRISE D’OTAGES AU HEYSEL !

Date : 12 février 2017
De : Le Comité de Quartier Verregat-Heysel et Comité Parking C

Monsieur Courtois,

En fermant le Parking C, vous n’allez pas seulement mettre la Commune de Grimbergen et Wemmel sous pression, mais bien tous les habitants du Nord de Bruxelles.  Vous avez annoncé dans la presse votre volonté de fermer le Parking C :
« Bon, (on ne fermerait) pas pour Batibouw, quand même, parce que là, on est à dix jours de Batibouw.  Mais on pourrait l’imaginer au mois de mars. » l’Echo du 11 février 2017

Nous ne pouvons que partager la vision du Bourgmestre de Wemmel, M. Van Steenkiste, lorsqu’il déclare à la VRT que ce n’est pas une façon correcte d’agir (« Dit is geen echt manier van doen » VRT Journaal du samedi 11 février 2017.  En effet, cette menace – il n’y a pas d’autre terme pour définir votre déclaration – est inadmissible car si elle est mise à exécution, elle mettra sous une pression insupportable non seulement les habitants de Grimbergen et Wemmel (que vous visez particulièrement en représailles de la position récente de leurs Conseils Communaux face à votre projet) mais surtout les habitants de votre Commune.

En effet, malgré l’utilisation du parking C, les activités habituelles sur le plateau du Heysel (salons, matchs, concerts, etc.) engendrent déjà aujourd’hui une saturation complète du réseau routier dans les quartiers bruxellois jouxtant Bruxelles Expo.  Si les 10 000 places du parking C étaient rendues inaccessibles, vous allez reporter autant de voitures supplémentaires dans les dits-quartiers !!!

Accessoirement, si la qualité de vie de vos concitoyens ne vous préoccupe pas, vous ne semblez pas percevoir que la mise à exécution de votre menace portera un préjudice important aux activités commerciales de Bruxelles Expo.

En d’autres termes, pour répliquer à une décision prise démocratiquement par la Commune de Grimbergen, vous prenez en otages les habitants de votre propre commune, faisant de nous, une nouvelle fois, les victimes de votre projet décidemment très controversé.

Créer le désordre public n’est pas ce que nous attendons d’un élu communal, fut-il Premier Echevin, Echevin de l’Etat civil, de la Démographie, des Sports, des Cultes, de la Famille et des Seniors de la Capitale de l’Europe.

Le Comité de Quartier Verregat-Heysel

COMMUNIQUE DE PRESSE désaffectation sentier N°3

Émis par le « ComitéparkingC » suite au passage tonitruant de Ghelamco sur parking C

Date : 27 janvier 2017

Le nombre de contre-vérités émises par le promoteur du projet « Euro Stadion », Ghelamco concernant le refus de désaffectation du sentier N°3, qui traverse le Parking C, nous incitent à rectifier certains dires.

  • Le Juge de Paix a déclaré que le sentier n’était pas périmé pour « non usage » et que la procédure administrative de désaffectation devait être lancée par la Commune de Grimbergen : à notre connaissance cette procédure a bien été effectuée.
  • Un sentier vicinal existe tant qu’il apparaît dans la liste de l’Atlas « Ferraris » des chemins vicinaux, un point c’est tout.
  • La procédure administrative prescrit qu’une enquête publique doit être mise sur pied à cette occasion.

Dans celle-ci, le citoyen ordinaire peut faire connaître ses préoccupations.

Cette enquête a été réalisée.

Les remarques ont été soigneusement examinées et ont conduit à l’émission de l’avis négatif du Conseil communal de Grimbergen transmis à la Députation permanente du « Vlaams Brabant ».

Venir affirmer que l’existence de ce sentier est « kafkaïenne » ou une œuvre à la « Magritte » (Ceci n’est pas un sentier !)  Est la preuve flagrante de rejet et de mépris pour « l’état de droit » et en soi, une tentative de manipulation de l’opinion publique.

La stratégie du promoteur est, depuis le début, de faire croire que tout est déjà réglé, ficelé, et intangible, cette illusion est, maintenant encore, à plusieurs occasions, mise au jour et cela ne sera, probablement, pas encore la dernière.

Le Comité Parking C Asbl /VW, association non lucrative    a été fondée par les habitants proches de la zone du Parking C. Elle a comme but de représenter ces riverains et de défendre les intérêts de ce même quartier en matière de qualité de vie, mobilité, sécurité et nuisances en tous genres

Vous trouverez plus d’informations sur le Comité à l’adresse : www.stadionparkingc.be/petitie

Et sur la page Facebook du groupe http://www.facebook.com/stadiumparkingc

 

On y est ! Le premier pas officiel dans le dossier du stade sur le parking C vient d’être effectué par la société Ghelamco.

Chers sympathisants,

On y est ! Le premier pas officiel dans le dossier du stade sur le parking C vient d’être effectué par la société Ghelamco.
Le « kennisgevingsrapport voor Milieu Effecten Rapport » (MER), document de 183 pages, qui reprend les points qui seront étudiés lors du rapport définitif sur l’influence du stade sur le milieu, la mobilité, le sécurité, les transports etc., vient d’être déposé à la commune de Grimbergen.

Le lien suivant vous redirige vers le communiqué de presse de la commune de Grimbergen:
http://www.grimbergen.be/www-grimbergen-be-kennisgevingsnota-project-mer-eurostadium-brussels-ter-inzage.html

Une information essentielle manque pourtant dans ce communiqué: le lien vers le document officiel, c’est pourquoi nous vous le communiquons avec plaisir:

• dossier: http://www.lne.be/merdatabank/uploads/merkennis4297.pdf
• cartes associées: http://www.lne.be/merdatabank/uploads/b1948.pdf

La commune organise une réunion d’information ce mardi 25 août à 20h, au centre culturel de Strombeek (Gemeenteplein – Strombeek-Bever).
Nous y serons bien entendu présents et espérons bien vous y rencontrer.

Nous avons entre temps pris connaissance de la demande d’entreposage de terres de remblais provenant du Parking C, pour un volume total de 15.000 m³, à Humbeek, dans la Bosstraat.
Ces travaux devraient débuter en mars 2016. On parle de 36 camions par heure pendant la journée et de 12 camions par heure pendant la nuit et cela pendant trois mois non-stop…

Cette terre provient du parking C et est en fait polluée par des métaux lourds et du Benzopyrène comme nous l’apprend clairement le contrat d’exploitation du bail emphytéotique et l’étude interne de qualité du sol effectuée par le bureau ABO en mai 2014. Le contrat d’exploitation stipule explicitement que l’exploitant à conscience de cette situation.

En résumé, les habitants de Grimbergen et environs ne sont et ne seront pas épargnés par la mégalomanie des notables bruxellois.

Nous avons donc du travail sur la planche: l’étude du dossier et la remise de nos remarques à la commune de Grimbergen, et nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation. N’hésitez pas à lire ces documents et à nous faire part de toutes vos remarques via notre adresse mail : stadiumparkingc@gmail.com

Nos meilleures salutations à tous,

Le comité Parking C.

PS: Les dons, (voir un ordre permanent, de quelques euros) sont toujours les bienvenus et nous vous remercions du fond du cœur pour toutes vos contributions, morales et financières. Les frais d’avocats sont bien réels et aujourd’hui partagés entre les membres du comité.
N° de compte de notre asbl Comité Parking C: BE 84 6528 3659 3659

Stade national: pour René Collin, « on n’a pas dit toute la vérité »

Le ministre des Sports en Communauté française, René Collin, charge lourdement le projet du stade national.

« Comme ministre francophone des Sports, j’ai deux gros problèmes, pour ne pas dire deux gros coups de colère. Un: le risque majeur pour l’avenir du Mémorial Van Damme. Et deux: le processus inéquitable qui se met en place entre les clubs de foot », souligne le ministre dans une interview donnée aux journaux de Sudpresse. Le ministre estime que le club d’Anderlecht est clairement favorisé au détriment d’autres clubs. « Moi, j’appelle d’ailleurs ça le stade d’Anderlecht ! », dit le ministre.

M. Collin dénonce aussi le coût du stade pour les contribuables bruxellois. « On a dit qu’il ne paierait rien, que le stade serait entièrement financé par des partenaires privés. Et à présent, on en est à 4,1 millions d’euros d’argent public par an, qui pourront être déboursés pendant 60 ans ! », précise René Collin. « On part sur une base de 30 ans, mais elle est prolongeable deux fois quinze ans, soit 60 ans au total. La facture finale pourra donc aller jusqu’à 246 millions d’euros ! ».

Stade Anderlecht